Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Collision de galaxies *

Pétition pour la liberté d'expression

Collision de galaxies
Pétition pour la liberté d'expression

Je suis laïc, mais me sens redevable à l'égard de la France qui m'a offert une éducation, une santé, un métier, des racines et des libertés. La France c'est l'héritage gréco-romain, la culture chrétienne et les libertés républicaines venues corriger et améliorer ce terreau fertile. La France, c'est le goût de la polémique qui fait progresser. Des gens ont débattu, se sont battus, se sont insultés, entredéchirés, mais aussi aimés, pour qu'émergent des conditions de vie à bien des égards supérieures à celles d'autres pays. On n'a pas le droit de museler ceux qui proposent des solutions contre le terrorisme et contre l'aliénation de nos principes politiques, garants d'une paix sociale et de la prospérité que notre pays a connues pendant les trente glorieuses et quelques épisodes lumineux, parfois durables, de notre histoire. Les incriminations pénales artificiellement élaborées par le législateur, parfois glissées avec traîtrise dans des lois n'annonçant pas la couleur, ont pour effet d'empêcher certaines appréciations critiques pourtant formulées par de bons esprits et dans un dessein bienveillant, du moins quand un gouvernement donne à ses procureurs l'ordre de poursuivre celui qui, par une malheureuse tournure de phrase, se trouve pris dans l'engrenage de la justice. La vraie délinquance est ailleurs et ses effets très concrets. Notre pays devient invivable, et pourtant, qui le défendra si tout le monde se sent obligé de se taire de peur de se prendre un procès ? Aussi, je me demande ce qu'attendent certaines élites intellectuelles, politiques et économiques pour dénoncer ces lois infâmes qui nous musèlent. Elles aussi sont redevables envers la France, la culture européenne, la civilisation occidentale, car la charia ne leur aurait pas offert l'émancipation dont elles bénéficient et qui est, d'ailleurs, à mes yeux, excessive, lorsqu'elle leur permet de se constituer en caste indifférente à leur humble prochain. C'est pour cette raison que certains oublient que ce qui nous réunit est plus fort que ce qui nous sépare les uns des autres, d'une part, et d'autre part, des personnes que les Hellènes auraient appelé "Barbaroi" comme vivant selon des moeurs et des coutumes fondamentalement différentes ! Enfin, on peut comprendre qu'un peuple soit attaché à son territoire, sa langue, sa famille, son histoire et soit donc bien fondé à prétendre pouvoir continuer à y vivre, y travailler, y avoir accès à des services publics qui sont nés grâce aux combats politiques, au travail, aux impôts de leurs parents et ancêtres. Lutter pour la préférence nationale est parfaitement légitime à cet égard.

Commentaires