Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Collision de galaxies *

Contre la burqa, mais pour Sia !

Collision de galaxies
Contre la burqa, mais pour Sia !

Y a-t-il quelque paradoxe à aimer SIa et approuver l'interdiction de la burqa et du niqab dans l'espace public, comme le prescrit une loi adoptée en 2010 en France et qui fait des émules en Europe (la Bulgarie a adopté récemment une loi similaire, tout comme le canton du Tessin en Suisse, mais avec une sanction largement plus dissuasive que les quelques centaines d'euros dus en France à titre d'amende, quand la sanction tombe...) ?

Ces lois interdisent de dissimuler son visage dans l'espace public.

Sia est cette chanteuse australienne qui a fait le choix de cacher son visage quand elle chante afin, officiellement, de préserver sa vie privée.

L'idée de se cacher ainsi non seulement invite à accorder plus d'importance à ce qui est chanté qu'à celle qui chante et marque son originalité sur le plan médiatique.

Savant calcul donc, mais qui n'empêche pas d'apprécier (ou non) sa voix puissante, ses musiques contemporaines, la poésie de l'image (notamment celle des clips chorégraphiés) ainsi qu'une écriture intéressante.

Je me demande néanmoins si Sia ne s'expose pas à des poursuites judiciaires en France lorsqu'elle vient faire sa promotion le visage caché !

Un studio d'enregistrement d'une émission télévisée est-il en effet un élément de l'espace public ? La diffusion télévisée a-t-elle un impact à ce sujet ?

Ma foi, voici une bonne question pour un juriste, un excellent sujet de réflexion pour un examen en droit, peut-être quelque avocat trouvera-t-il là l'occasion de développer une argumentation brillante...

L'absence de dimension politique de ses gigantesques perruques, ses tenues sexy et féminines, l'utilisation de l'accessoire au service de la personnalité suffisent, je pense, à faire pencher la balance en sa faveur.

Je me ferais alors volontiers l'avocat de Sia, parce qu'elle m'a conquis !

Commentaires