Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Collision de galaxies *

"Bleu noir" de Mylène Farmer, un étrange patchwork minimaliste et impressionniste

Collision des galaxies
"Bleu noir" de Mylène Farmer, un étrange patchwork minimaliste et impressionniste

Mylène Farmer a tenté avec Bleu Noir un album impressionniste et minimaliste, où elle explore sans trop de gravité des thématiques plutôt sombres. "L'âme humide" ("Je t'aime mélancolie") se mire comme Narcisse, ainsi que l'illustre l'image choisie pour illustrer l'album.

La chanteuse a sollicité deux techniques principalement: le flou et le collage.

Le concept semble être le suivant: une phase noire, mélancolique, succède à une phase bleue, couleur de l'apaisement, mêlé d'amour. Mais l'on passe de l'un à l'autre, le bleu se teinte de noirceur, et la mélancolie a aussi ses délices. L'un et l'autre registre sont déclinés sous différentes facettes encore.

La collaboration avec Red One perturbe, car les deux chansons qu'il a composées sont très hétérogènes et contrastent avec le reste de l'album.

La première, "Oui mais non", offre à l'album une introduction punchy qui caricature les starlettes américaines actuelles et l'amour facile.

"Lonely lisa", au milieu de l'album, adolescent plutôt qu'enfantin, avec ses airs de maquette et son côté incompréhensible, est le "grain de folie" d'un album pour le reste calme, où l'obsession morbide ("Leila", "M'effondre") côtoie la solitude la plus profonde ("Moi je veux" et l'or pâle de ses étoiles, "Light me up", et le regret, l'amertume, de devoir faire de l'être aimé un ami: "Inseparables").

Seul le sentiment amoureux ("Toi l'amour", "Bleu noir") parvient à illuminer l'âme assaillie de doutes qu'évoque cet opus représenté par une image floue de l'artiste sur la couverture.
Qui parle ? Sans doute une personne dans une phase transitoire, perdue entre le noir de la mélancolie et le bleu de l'espoir ("N'aie plus d'amertume", presque un duo avec soi-même, les conflits intérieurs de l'âme).

"Diabolique mon ange" évoque le piège d'un homme violent ou du temps qui passe et laissant "son empreinte". Quelle est l'illusion découverte, qui a défiguré ?

"Bleu noir", la chanson, évoque un regard rétrospectif sur une "bataille" que l'amour a permis de gagner.

Mylène Farmer se révèle femme-enfant ; deux voix parlent dans cet album et la chanteuse décline l'art de les superposer.

C'est avec une facilité déconcertante, réunissant ces différentes pièces d'un puzzle improbable, qu'elle se glisse dans la peau d'une autre et parvient à restituer les différentes couleurs de l'âme qu'elle a choisi de dépeindre.

Voir aussi l'article consacré à Mylène Farmer ici.

"Bleu noir" de Mylène Farmer, un étrange patchwork minimaliste et impressionniste

Commentaires