Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Collision de galaxies *

Anecdotes et antidotes de Joanna Newsom

Collision des galaxies
Anecdotes et antidotes de Joanna Newsom

"Divers", dernier album de Joanna Newsom, me semble plus accessible que les autres car moins dépouillé, à moins que je commence à me faire au style et m'habitue plus vite. J'ai moins eu besoin de le "disséquer", ce qui ne veut pas dire qu'il soit moins riche que les précédents. Ce disque renferme un bel univers et je recommande d'acheter le Cd plutôt que le télécharger car l'objet en lui-même est superbe, avec de jolies photographies, un livret complet et très beau, et même une protection spéciale pour le Cd... des petites attentions qui confortent l'impression d'être un auditeur privilégié.

L'artiste confirme son talent, déjà apprécié lors de l'écoute de "Have one on me". Les premières écoutes de ce dernier furent difficiles. J’ai eu beaucoup de peine à entrer dans ce disque, perdu, de plus, dans le labyrinthe de la vingtaine de chansons. Sur « Easy », j’ai eu l’impression d’entendre Kate Bush du début à la fin et je me suis demandé si ce n’était pas une imposture. Même remarque à la fin de « Have one on me » où je croyais entendre Emilie Simon… J’ai dû découper cet album à la mode chirurgicale, repasser chaque morceau isolément, regarder le temps passer, repérer les moments où le rythme se casse, la structure se développer et aujourd’hui, j’ai enfin mes repères dans cette véritable cathédrale que nous offre Joanna Newsom. L’effort vaut la peine… je peux enfin savourer chaque écoute in extenso comme si je sirotais une boisson tranquillement en me relaxant…

http://www.theguardian.com/music/2015/oct/22/joanna-newsom-divers-review-deeply-idiosyncratic-straightforwardly-striking

Anecdotes et antidotes de Joanna Newsom

Commentaires